Histoire restauration C11 1950

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  larosaie le Mer 14 Sep 2011 - 14:07

Bonjour,

Il est parfois préférable de découper le réservoir en dessous et de le débosseler par l'intérieur en général le résultat est meilleur.

larosaie

Messages : 191
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  Nobody Else le Mer 14 Sep 2011 - 17:13

Je crois que j'avais chopé ce lien sur un sujet carosserie :

http://www.supermagnete.be/fre/project8

... mais je ne sais pas si ça irait pour la tôle de réservoir qui doit être moins malléable que le métal d'un instrument à vent (en général en laiton).

Nobody Else

Messages : 134
Date d'inscription : 28/11/2007
Age : 48
Localisation : Dordogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Jeu 15 Sep 2011 - 21:50

Tu as raison "larosaie" ouvrir en deux est souvent une bonne solution.

C'est la technique que j'ai employée quand j'ai refais mon réservoir de Terrot :



avec un résultat dont je suis assez content !



Comme j'aime bien apprendre , cette fois ci j'essaye autrement histoire de voir ce que ça donnera au final . Sachant quand même que ce ne sont pas les mêmes matériaux .

Le coup de la bille avec l'aimant ne marche qu'avec des matériaux très tendres et ne marche pas sur un réservoir en acier.

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  pollux le Jeu 15 Sep 2011 - 22:22

je repose la question....quelles baguettes tu utilises pour souder de la tole de réservoir ? et quel poste a souder ?

merci merci


pollux

Messages : 599
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 49
Localisation : OISE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Ven 16 Sep 2011 - 8:28

Cool pollux, je l'ai vu ta question, mais comme je me doute qu'une réponse comme "un chalumeau + brasure" n'est pas suffisante, je voulais te donner des ref exactes ... malheureusement pour ça faut attendre le week end que je rejoigne mon garage !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  larosaie le Ven 16 Sep 2011 - 12:48

Nobody Else a écrit:Je crois que j'avais chopé ce lien sur un sujet carosserie :

http://www.supermagnete.be/fre/project8

... mais je ne sais pas si ça irait pour la tôle de réservoir qui doit être moins malléable que le métal d'un instrument à vent (en général en laiton).

En plaisantant, " Après en soufflant dans le réservoir, peut être qu'il en sortira du son? " cela peut devenir très économique.

Je pense que le réservoir étant métallique, le procédé risque de ne pas marcher et de plus la tole est beaucoup plus épaisse sur le réservoir.

larosaie

Messages : 191
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  philippe c le Ven 16 Sep 2011 - 14:43

Pour ce qui est du réservoir de Terrot, c'est quand même un peu différent car le fond est en tôle et le dessus en laiton, les deux étant assemblés par soudure à l'étain si j'ai bien compris.
C'est plus facile à ouvrir et à réassembler.

philippe c

Messages : 280
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 61
Localisation : Hauts de Seine/ Littoral Pas-de-Calais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gafauval le Ven 16 Sep 2011 - 20:01

Pour décabosser les gourdes de Scouts il suffisait de les remplir avec des haricots sec et de l'eau. Résultat garantit.
Francis.

gafauval

Messages : 528
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Sud Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  rollmops le Ven 16 Sep 2011 - 21:07

ouais, et surtout pas de petite graine dans les gourdes No

rollmops

Messages : 152
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 77
Localisation : les hauts de France, lalalère ,,,,,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  pollux le Sam 17 Sep 2011 - 10:47

désolé c11 j'ai cru que tu m'avais pas vu, en tout cas ta technique est intéressante.
Je me souviens d'un exposant dans un salon moto parisien qui présentait des baguettes de soudure alu complètement incroyables, il soudait n'importe quoi en moins de 2 avec son système, il faisait la démonstration en soudant des canettes en alu, des boites de conserve etc... malheureusement je ne me souviens plus du nom.
La découpe sous le réservoir pour décabosser, c'est bien, mais après pour ressouder bord à bord, dur dur.
En tout cas ce qui ne marche pas c'est de decabosser au compresseur, c'est dangereux et le réservoir est fichu après.

pollux

Messages : 599
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 49
Localisation : OISE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 17 Sep 2011 - 20:43

Spécial Pollux !

Chalumeaux Camping gaz :



Et les baguettes ::



Ce chalumeaux est impec pour une utilisation 3 / 4 fois par an comme je fais car la bouteille d'oxygene est cher ( 25 e) et dure pas bien longtemps !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 17 Sep 2011 - 20:44

17 Septembre

Ce matin j'ai reçu les balais pour ma dynamo. Après l'avoir tester en "moteur" , je ne parviens pas à la tester en dynamo. Probablement je ne tourne pas assez vite avec la petite perceuse à main.

On verra lorsque la moto tournera.

Pour le moment, je vais la mettre ne place, mais je m'aperçois que les cosses ne seront plus accessibles une fois la dynamo fixée. Malheureusement je n'ai pas de cosse ronde du bon diamètre (5.5). C'est pas grave je vais en fabriquer avec un petit rond de cuivre.


Hop sur le tour, diamètre 5.5


Puis une fente avec la Dremel pour avoir un peu d'élasticité qui favorisera la tenue.


Enfin un taraude M3 pour pouvoir mettre une vis avec une cosse..


Et voilà :


Je complète par un petit capuchon, en espérant trouver le bon un jour..


La tension de la chaine se fait en tournant la dynamo ( excentrique) attention à alignement de la chaine.

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  pollux le Sam 17 Sep 2011 - 22:24

Merci C11 cheers

J'ai le même chalumeau oxycaz camping, et je m'en sert que pour la plomberie, et je confirme les bouteilles d'oxy se vident très vites et même toutes seules.
je vais racheter une bouteille d'O2 et les baguettes que tu m'a montré.
je dois souder des pattes de fixation sur mon réservoir peanut afin de le greffer sur ma M33.
Super bien tes cosses de dynamo, mieux que d'origine...beau boulot.
merci pour le baguettes, c'est noté.

pollux

pollux

Messages : 599
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 49
Localisation : OISE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Mar 27 Sep 2011 - 20:53

25 Septembre

Aprés avoir débouché le conduit de retour d'huile du réservoir d'huile, je décide de le traiter à la résine.

Je commence par dérouiller (des vis à bois, du gazole et je secoue) , jusqu'a que ce qui ressorte soit clair.

Ensuite , traitement au phosphatant, puis séchage . enfin résine ; une grosse matinée de boulot !


Le lendemain c'est peinture !


Pendant que ça sèche, je commence à remonter la fourche, au passage je refais un outil pour serrer correctement les manchons chromés.


en mettant l'embout au bout d'un tube, je parviens à serrer correctement les manchons.




Je pensais terminer le remontage de la fourche, mais pour le moment la moto est trop basse, je ne peux pas passer les tubes ! de toute façon le week end est terminé !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Mar 4 Oct 2011 - 18:48

02 Octobre

Je met le réservoir en place , avec ces durites. il faudra néanmoins que je cherche un filtre à huile car il n'y en a pas dans le réservoir.. celui d'origine à été coupé.Dommage je n'ai pas assez de collier de durite , je me rabat sur les colliers serflex en attendant....


Je m'attaque ensuite au remontage de la fourche, et comme c'est quand même plus sympa que d'utiliser une sangle, je vais faire un outil pour remettre les tubes en place.

J'utilise un rond d'alu à l'extrémité duquel je fais un filetage qui se visse dans le haut des tube de fourche (à la place des écrous chromés). (pas 1.25). ça me permet de réviser car il y a longtemps que je n'ai pas fais de filetage au tour. Je tourne la broche à la main, car , l'inconvénient de ses petits tour chinois c'est qu'il n'y a pas de vitesse très lente et on risque d’emplâtrer le mandrin !



Voila ça se visse :


Une tige filetée, quelques entretoise et le tour est joué :


Et voila , sans aucun effort la fourche est en place . ( j'ai bien rigolé car la semaine dernière je me disais que la moto sans ses roues était trop basse pour mettre la fourche... j'avais pas pensé à la pivoter un peu pour dégager le tube du pont !!!)



Pour rigoler je pose le réservoir et un vieux mégaphone datant des année 80 ! Eh si je le laissais ? (il est écrit made in england dessus , c'est pas sacrilège alors !)





c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  rollmops le Mar 4 Oct 2011 - 21:19

on n'est pas n'importe où
à noter l'omniprésence de "les échos" alien

rollmops

Messages : 152
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 77
Localisation : les hauts de France, lalalère ,,,,,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  CLAUDEDEBESAC le Mar 4 Oct 2011 - 21:24

Toujours aussi passionnant .............
Elle va être mieux que neuve cette C11.
Félicitations Wink

CLAUDEDEBESAC

Messages : 452
Date d'inscription : 05/02/2011
Localisation : 25 doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Mar 4 Oct 2011 - 21:41

rollmops a écrit:on n'est pas n'importe où
à noter l'omniprésence de "les échos" alien
Very Happy Very Happy Certe, cher ami, les Echos font un trés bon support pour tout genre de travaux manuel, il faut dire que le Herald Tribune a été totalement consommé pour ma précédente moto ! study

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  pollux le Mar 4 Oct 2011 - 22:01

Salut C11,
J'aime bien ce pot méga, et il va bien avec la moto, j'en ai eu un sur ma Ducat 350...ça sonne mieux qu'un saucisson.
Bravo ça va le faire.
pollux

pollux

Messages : 599
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 49
Localisation : OISE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Dim 9 Oct 2011 - 21:32

09 Octobre

Que peut on faire de ça ?




Tient si je réparais le contacteur Lucas ! En effet il ne fonctionnait pas et semblait tourner de travers. En démontant j'ai vu que la pièce centrale ne tenait pas... et pour cause une des pattes est cassée...



C'est la pièce qui guide le téton de la clé de contact.


je commence par faire un plan, ça fait longtemps que je n'ai pas fais de cao , c'est l'occasion de ne pas trop perdre les bons réflexes .


Puis direction le garage, ou la piece prend place dans le mandrin : Diamètre extérieur et alésage à 14mm pour commencer.


Puis je transforme le combiné en fraiseuse pour la suite de l'usinage :


ça prend forme, doucement il ne sagit pas de casser la pièce qui n'est pas beaucoup tenue.


Le corps étant fait, je réalise l'embout séparément.


Et tant que j'y suis, je termine l'ébauche de clé trouvé dans la caisse de pièce achetée avec la moto :


L'embout est monté en force ( chauffage et bloc presse) .

Et je vérifie que tout ce monte bien, le plus délicat est les pattes à tordre, que je termine à la lime.


Je galère un bon moment pour remettre le couvercle avec le ressort, d'autant plus qu'y étant arrivé , je redémonte pensant que je l'avais mis à l'envers; Vérification faite, il ne se monte que dans un sens, et c'est bien comme ça qu'il était :

Et voila , le porte clé ramené de Londres se sent bien !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 12 Nov 2011 - 20:48

Oh la la mais il y a un temps fou que j'ai pas mis à jour , pourtant ça bosse, ça bosse !

Fin Octobre



Maintenant que le contacteur est prêt, passons au circuit électrique. recopié sur la doc technique, à moi la pelotte de fils.


Les fils sont repérés, mais les couleurs ne sont pas les memes que d'origine, j'utilise ce que j'ai !




Je veux éviter de racheter une parabole de phare, et je vais devoir adapter le support d'ampoule ,
car la parabole que j'ai est prévue pour une ampoule moderne.




Pour ça je confectionne une bague à partir d'une piece plastique, et je fixe deux petits crochets , pour pouvoir mettre le support d'ampoule.





Voila le phare est terminé.

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 12 Nov 2011 - 20:49

Allez je ratrappe le retard...

Fin octobre...

Petite bricole, remontage du filtre du réservoir d'huile reçu dans la semaine,


puis montage des roulements sur le moyen arriére, chauffe et utilisation de la broche et d'entretoise pour mettre les roulements en place sans taper dessus !





Gant obligatoire, c'est chaud !



c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 12 Nov 2011 - 20:50

Début novembre

Apres un dernier ponçage, je rince le réservoir pour son traitement : Tout d'abbord dégraissant, puis dérouillant et enfin résine.


Apres le champoing, séchoir !


Enfin résine .. tous les 1/4 on tourne le réservoir en prenant soin de n'oublier aucune position pour bien répartir la résine.


Le lendemain je peux appreter le réservoir...


Aie je suis pas encore un pro du pistolet : Heureusement c'est l'apprêt , donc ponçage à venir !


Aprés ponçage et deuxieme couche, je commence à tracer ...


Un premier coté ,


Puis je reporte de l'autre coté avec calque et un compas pour vérifier les positions.




Enfin je positionne les badges pour marquer les trous aant la peinture finale.


La première couche est bleu RAL 5019 :


C'est toujours plaisant d'enlever les caches et de voir que c'est sans bavure ! il faut utiliser un scotch vynil ( pas papier ).


Voila, prochaine étape le beige, puis vernir..... a suivre donc !



c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Dim 20 Nov 2011 - 19:19

19 Novembre

Avant de reprendre la peinture, je bricole un peu ! Voyons ce contacteur de feu de stop qui ne marche plus...


Je l'ouvre, et je fait sauter les anciennes cosses toutes cassées en perçant à 2mm . Je perce ensuite une cosse neuve.


et je fais un petit crocher pour la tenue mécanique,


Ensuite soudure à l'étain et je referme le tout ! ça c'est fait !


Maintenant je reviens au réservoir, pour masquer les parties à peindre en créme.


Enfin la journée ce termine par le montage des roulements de la roue avant (transformation faite par l'ancien proprio).

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Dim 20 Nov 2011 - 19:20

20 Novembre

Début du rayonnage des deux roues, mise en place des rayons,




Roue arriére 20 rayon 175 mm et 20 de 220 mm




Roue avant 40 rayons 220 mm




Jusque là ça va, le saut et le voile se sera pour la prochaine fois !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum