Histoire restauration C11 1950

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Jeu 31 Mai 2012 - 9:01

Merci pour vos messages sympatiques !

A propos du joint je me suis effectivement posé la question de le recuire, mais comme c'est un joint de "refabrication" il n'est pas totalement en cuivre mais c'est un sandwich cuivre et papier :



Voyant ça je me suis dit que chauffer au rouge c'était pas une bonne idée pour ce joint !

Savez vous ou on peut trouver de la feuille de cuivre permettant de refaire des joint de culasse ? D'origine je suppose que c'est un vrai joint en cuivre pas un sandwich ?




c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  norton le Jeu 31 Mai 2012 - 9:22

Effectivement , c'est d'une autre époque . Le vrai joint cuivre de ce modèle doit quand mème exister en neuf aujourd'hui .
avatar
norton

Messages : 300
Date d'inscription : 10/02/2012
Age : 66
Localisation : PESSAC 33600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gafauval le Jeu 31 Mai 2012 - 9:33

Je crois que tu mérite la palme d'or des reportages restaurations. Avec tout tes ennuis, le sujet a été bien approfondi. Bravo ça a été un vrai plaisir à lire.
Tu attaque quoi comme moto maintenant? C'est histoire de savoir le titre de ton prochain reportage. study Very Happy bounce
Francis.
avatar
gafauval

Messages : 536
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Sud Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  larosaie le Jeu 31 Mai 2012 - 11:02

Bonjour,

C'est effcetivement une très belle restauration avec un apport de solutions techniques de haut vol, chapeau bas.

Comme le dit "gafauval" à quand la suivante? que l'on puisse suivre aussi cette restauration.

Paul
avatar
larosaie

Messages : 232
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Jeu 31 Mai 2012 - 13:06

Very Happy Very Happy Vous ne croyez pas si bien dire les gars , je vais effectivement en attaquer une autre !

Oh malheureusement pas une 350 BSA comme celle de mon pote Joef ,



Mais un vrai coup de bol, le pure hazard, pas une anglaise mais une bien de cheu nous ! Une vrai sortie de grange, je suis le deuxieme proprio depuis 1955 ! le truc qui ne se refuse pas quoi !

Allez un petit lien vers mon site pour ménager le suspens ! par contre je ne publierai pas ici , ce serait de mauvais gout ! lol!

La prochaine restauration ICI !

Mais ce sera pour cet autonne, là c'est le moment de profiter de la BSA et des autres ! faut pas que je sature quand meme !

Oh et puis il faut que je remonte mon AS2 apres avoir changer les roulements centraux du vilo...



En plus j'ai un projet depuis 2 ans qui commence à prendre forme , car j'ai enfin trouvé un lycée technique pour m'accompagner... Oh ça va durer 4 ou 5 ans , mais ça risque d'etre assez sympa...

En effet j'ai envie de me fabriquer une moto style moto de course des années 10 (board track racer) , le graal étant bien sur l'indian V à 4 soupapes ! Sans allez jusque là , je commence à matérialiser tout ça, avant de faire les choix , mono, bi, echelle 1 ou plus petit ... ça cogite ferme. voici un apperçu de mes élucubrations... tout ceci sera en ligne sur mon site quand ça devriendra un peu plus concret...

( si vous avez un moteur Zurcher ou Mag semi culbuté à vendre... faites moi signe !)






Le but rechercher est uniquement le plaisir absolu de contruire une moto ! il ne sera pas question de replica, mais juste d'en faire un max moi meme , quitte donc à la faire à echele un peu reduite ( roue de 16 au lieu de 26 par exemple) afin d'avoir la possibilité d'usiner sur mon petit combiné...

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  single malt le Jeu 31 Mai 2012 - 14:36

pour ce qui est du joint de culasse mille feuilles laisses tomber! c'est de la daube ,effectivement il serait préférable d'en fabriquer en cuivre avec une épaisseur de 0.8mm ou 0.32" mais d'après les rapides recherches effectuées il n'existe plus que le type que tu possèdes. Crying or Very sad
avatar
single malt

Messages : 1747
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  single malt le Jeu 31 Mai 2012 - 14:56

un lien pour les toles de cuivre
http://www.polymetaal.nl/siteFR/shopfrwork/fr/dept_157.html

chez conrad on trouve aussi dans la rubrique tôles , un peu plus cher Cool
avatar
single malt

Messages : 1747
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Dim 10 Juin 2012 - 20:03

Bon ben je crois que le lien sur les tole cuivre va servir.

le joint remonté à tenu 50 bornes et pus psuit psuit psuit ... eh hop un joint de culasse. là je m'interoge quand meme.... seule explication a part la pietre qualité des joint acheté en angleterre c'est qu'ils font 0.8 , et le vieux joint (lui aussi type sandwitch) fait 1.4...

Serais ce la l'explication : joint trop fin, trop de compression ?

je vais commander du cuivre de 1.5 et je vous tient au jus !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

c 11

Message  madex 53 le Dim 10 Juin 2012 - 20:11

bonjour c est un peu étrange ton joint qui claque moi ca tiens bien je roule régulierement avec la mienne c est impec j arive a 1200km depui le remontage bon elle roule peut mais comme actuelement c est la seule qui n est pas en pane on va voir si ca tiens le coup. Embarassed
avatar
madex 53

Messages : 813
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 65
Localisation : 53 la mayenne son calme et sa verdure.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  single malt le Lun 11 Juin 2012 - 0:46

en principe les joints en cuivre font 8/10 mm c'est suffisant , 1.5mm va modifier ton taux de compression faut voir!!
avatar
single malt

Messages : 1747
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Lun 11 Juin 2012 - 8:51

Je suis d'accord, mais j'avoue etre un peu perplexe avec ce pb. J'ai re re vérifié, la culasse et le dessus du plan de joint n'ont pas de défaut ( à la regle à fil, on ne voit aucun jour).

Mes goujons et les ecrous sont neufs, ( à par les 2 plus petit coté droit , que je n'arrive pas à trouver) et je fais un bon serrage en croix ( mais sans clé dyn)

Cependant c'est pas normal ce pb de joint sur un moteur aussi placide. je ne pense pas qu'il puisse y avoir de lien entre eux, mais voici les partocularité de mon moteur :

- joint de refabrication comme montré.
- ajout d'une "pissette" pour ramener un peu d'huile du retour vers les basculeurs ( elle ne fume pas , l'huile ne semble donc pas descendre pas les guides)
- bruit de soupapes qui selon moi "claquent" sur leurs sieges ?? ( ressort neuf, mais sieges d'origine et donc enfoncés, petit rodage de soupae lors du remontage) ( j'ai essayé de dimninuer ou augmenter le jeux ( de 0.07 j'ai mis 0.06 , ou 0.08 ) la seule différence c'est qu'a 0.08 elle pete à l'echapement quand on coupe, j'ai donc remis 0.07.

et donc joint de culasse qui ne tient pas ... voila , a part tenter de faire un joint dans une feuille de tôle, je ne vois pas trop quoi tenter. ...

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  norton le Lun 11 Juin 2012 - 9:11

Pour moi la réponse est simple . Il faut un minimum de malléabilité du joint cuivre pour assurer une étanchéité suffisante .
Réduire l'épaisseur de moitié du joint réduit de moitié cette malléabilité .
De plus le taux de compression s'en trouve d'autant augmenté , cela fait beaucoup ,tu ne crois pas ?
C'est subtil la mécanique parfois .
Les couples de serrage ,ils sont définis bien sur, par le bureau d'études autant pour le Ø des vis ,de l'élasticité des goujons,de sa forme pour rester dans la déformation élastique , de la matière des éléments a serrer ,de la surface des portées d'écrou parfois trop limitée donc limitation des serrages ,mais aussi de la malléabilité du joint qui fait tampon entre les éléments a serrer et qui ne peut qu'être pris en considération
Tout ceci pour obtenir une tension installée du goujon suffisante bien sur ,mais judicieusement calculée dans la limite élastique des goujons comme je l'ai dit plus haut et qui a l'énorme avantage de garder un minimum d'élasticité malgré les différences de dilatation des éléments a serrer mais aussi pour absorber le tassement des joints y compris celui du bas de cylindre et tout ça pour rester dans la tension installée du goujon .
Une tension installée d'une vis s'exprime en M/daN a la clé mais en fait représente plusieurs centaines de kilos au mm2 de la vis !
Autrement imaginez tous les resserrages de culasse qu'il faudrait pour en venir a bout sans pour autant l'ètre puisque les températures ne sont jamais les mèmes .
Pour cela d'ailleurs que certaines culasses se serrent d'abord a un couple (en 2 fois) et se terminent en serrage angulaire de 45° environs .
C'est le cas bien sur de toutes motos actuelles qui ont justement une partie amincie du goujon exempt de rayures et d'angle vif ,justement pour assurer une déformation lors du serrage dans cette limite élastique et dont la clé dynamométrique ne peut lire précisément au serrage final .
Pour comprendre cela il est vrai ,il faut avoir des notions de mécanique et de métallurgie , c'est un cas intéressant qu'il faut traiter sur un forum a l'avantage de tous , et qui évite certaines recettes de cuisine comme le tartinage a la pâte du joint de culasse et autres trucs .
Dans ton cas a toi ,il ne serait pas idiot de monter des goujons amincis sur la partie centrale .
avatar
norton

Messages : 300
Date d'inscription : 10/02/2012
Age : 66
Localisation : PESSAC 33600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  single malt le Lun 11 Juin 2012 - 11:37



sur le schéma peux tu situer la fuite , chez BSA il est préconisé de resserrer la culasse après 250miles, bon ! une bonne chauffe du moteur (10kms) et tu peux contrôler à froid le couple des écrous, vu qu'il y a deux écrous plus petits il faut serrer un peu moins.
indique la taille des écrous pour connaitre le couple à déterminer.
avatar
single malt

Messages : 1747
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Lun 11 Juin 2012 - 12:44

La fuite s'est produite coté bougie ( 2 - 6 - 3 ) sur ton schéma .


Tes remarques Norton me conforte dans l'idée de faire un joint en cuivre en repartant sur une epaisseur de 1.5 .

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  norton le Lun 11 Juin 2012 - 16:12

Essaye ,cela non seulement s'explique , mais te permet de continuer dans ta restauration qui était bien partie !
avatar
norton

Messages : 300
Date d'inscription : 10/02/2012
Age : 66
Localisation : PESSAC 33600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Mar 10 Juil 2012 - 15:02

Juin Juillet 2012

C'est un peu long mais en ce début Juillet j'ai enfin le cuivre . Je vais pouvoir fabriquer le joint ! je vais serrer la plaque de cuivre entre une plaque de contre plaqué et le vieux joint qui servira de gabarit.

(j'ai du rab , si cela intéresse qq je peux céder à prix coutant 1 ou 2 morceaux de cuivre ep 1.5, MP si cela vous intéresse)



Puis le le fixe sous la fraiseuse et je commence par les trous .


Je démonte pour vérifier si les trous sont ok sur la culasse, et je continue :


Et je re fixe sur la fraiseuse pour faire le trou central , (fraise de 6 et bonne synchro des manettes pour suivre le contour !)


Scie à métaux, lime et toile émeri pour finir ... c'est du boulot quand mémé !


Je recuit : lampe à souder, chauffage rouge sombre et refroidissement à l'eau . le cuivre prenant peu la trempe il semble que refroidir à l'eau ou à l'air libre n'a que peu d'influence.


Voilà, je remonte le tout et j'attends le weekend prochain pour un essai qui je l'espère sera le dernier consacré à ce joint !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gigi le Mar 10 Juil 2012 - 16:32

C'est tout le malheur que l'on te souhaite !

Après le magnifique travail que tu as fait , se faire arrêter par un joint de culasse explosif, c'est trop nul ! Sad
avatar
gigi

Messages : 1635
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 63
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  fred le Mar 10 Juil 2012 - 17:55

Il a l'air costaud celui la , je suppose que tu as vérifié si tes plans de joint sont bons ?....sinon même si le joint est bon il va fuir et cramer encore et encore .En clair tu vas fumer des joints Very Happy Very Happy
avatar
fred

Messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2007
Age : 54
Localisation : 78 saint cyr l'école

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  single malt le Mar 10 Juil 2012 - 19:30

Il a l'air costaud celui la , je suppose que tu as vérifié si tes plans de joint sont bons ?....sinon même si le joint est bon il va fuir et cramer encore et encore .En clair tu vas fumer des joints

sur ce plan là je te "re joint" ! Embarassed
avatar
single malt

Messages : 1747
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  rollmops le Mar 10 Juil 2012 - 19:42

juron quand ça lache: shit Embarassed
avatar
rollmops

Messages : 224
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 78
Localisation : les hauts de France, lalalère ,,,,,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Mar 10 Juil 2012 - 21:40

je vous enjoins de ne pas vous départir de votre sens de l'humour , et espere pouvoir rouler sans que le cuivre ne soit disjoint No

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  norton le Mar 10 Juil 2012 - 23:36

Magnifique joint , qui ne demande qu'a tenir !
Félicitations pour le travail .
avatar
norton

Messages : 300
Date d'inscription : 10/02/2012
Age : 66
Localisation : PESSAC 33600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gigi le Mer 11 Juil 2012 - 10:34

Après 17 essais, j'espère que le joint 18 sera le bon Rolling Eyes

Qu'il ne manque pas à la pelle !!!!! Suspect

avatar
gigi

Messages : 1635
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 63
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  norton le Mer 11 Juil 2012 - 10:42

Il y a aucune raison mécanique que ce joint ne tienne pas ,car dans ce cas que dire des motos de course préparées et bien plus sollicitées !
avatar
norton

Messages : 300
Date d'inscription : 10/02/2012
Age : 66
Localisation : PESSAC 33600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Dim 15 Juil 2012 - 13:07

Bonne nouvelle le joint à l'air de tenir. enfin j'ai pas roulé beaucoup , car une autre chose me chagrine maintenant : le moteur fait un vraiment fort bruit métallique au niveau du haut moteur, et j'ai des ratés en roulant à mi regime (comme si de temps à autre il n'y avait pas d'allumage) ou une soupape pas étanche ?

(soupape neuve , leger rodage de soupape , guide neuf , ressort neuf mais siege ... d'origine)

Pour le bruit, les sièges de soupapes etant tout de meme assez enfoncé, pensez que cela puisse provoquer ce type de bruit aigu metallique ( pas facile à décrire, gling gling ) Question

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum