Histoire restauration C11 1950

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 14:57

Bonjour,

j'entame donc ce post dans lequel je vais tenter de vous faire suivre la restauration de ma 250 C11.

Je tenterai de publier les articles au fur et à mesure que j'avance.

Bien entendu , s" agissant de ma première anglaise il n'est pas question pour moi de montrer ce qu'il FAUT faire , mais humblement ce que je fais , vos critiques et vos conseils me ferons progresser alors n'hésiter pas à commenter !

Tout d'abord, remontons en arrière de quelques mois...


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 16:07, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 14:57

(réservé)

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:03

(réservé)

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:04

Juin 2010

Après quelques kilomètres la voici dans le garage,




Avant de commencer le démontage, je recherche et trouve (enfin achète , faut pas réver) la documentation sur ce modelé et ses cousines :


Les forums sur la marque seront utiles, l'entraide des passionnés permet de résoudre nombre de problèmes :

http://bsamicale.forumsactifs.net/forum

http://bsac10c11c12.co.uk/

Voyons maintenant ce que ça donne de plus prêt :

Tient le joint de culasse semble neuf... moteur refait ?
Le coude du pôt, et le couvercle de l'allumeur , seront à changer...


La dynamo est absente .... dommage ! ( LUCAS 20010 A E3L AC )


Le compteur est logé dans le réservoir !


Le voici, l'aiguille est ... absente !


Les 2 jantes ( diamètre 19" inscription WM 1 19 Jones - 40 trous) sont très rouillées, le chrome à disparu, remplacé par de la peinture de tuyau de poil !


L'arrière est pas mieux , mais tout est là :


Un peu de rouille sur tous les chromes...


Le joli carter de chaine primaire, un peu enfoncé et rouillé.


Je ne sais pas si la bobine d'allumage est à la bonne place , mais elle est là ! Tout comme le carbu avec une partie du filtre à air.


Bon rien de de trés méchant , mais ... un peu de boulot quand même !


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:16, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:05

Juin 2010 suite

La première étape à consisté à acheté un jeu de clés mixtes et quelques douilles en pouces !

Ensuite le démontage peut commencer, je profite d'une belle journée pour m'installer dehors , le chat vient voir si tout va bien de temps en temps, il est rassuré !


Continuons à détailler : La clé de contact ( le clou !) est présente mais la serrure à due être forcée


Le soir tombe la moto rejoint l'atelier, c'était probablement sa dernière sortie avant longtemps...Elle à de la gueule finalement cette petite BSA...




Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:28, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:06

Juillet 2010

La moto s'est installé sur le pont, très vite les pièces remplissent les étagères...

Je démonte la transmission primaire , son carter et l'embrayage :


Pas de problème pour sortir l'embrayage il suffit de dévisser les vis avec les ressort.

Ensuite, j'adapte mon outil pour bloquer la noix d'embrayage et dévisser l'écrou central.


LE voici démonté :


Puis c'est au tour du croisillon de l'amortisseur de transmission :




Gaffe aux galets !


Attention à ce "clip" en deux moitié


Voila pour ce coté...


La boite , 4 vitesses ;


L'allumeur,


Le carter de distribution :


Puis la fourche , les amortisseurs, et la béquille .....





Seul le moteur fait le fier, unique survivant de se déboulonnage en règle !


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:30, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:07

Septembre 2010

J'enlève tous les rayons , après avoir prit quelques repères et quelques notes, pour démonté ça va toujours !

Je mesure le déport...


Au passage je note quelques erreurs dans le montage des rayons ...


Je sort aussi les roulements de roue..


Enfin j'ai les moyeux.




Pour les jantes , c'est écrit "WM 1 19 Jones " ce sont des 40 trous, largeur (ext) 60 mm diamètre 19" . Elles sont vraiment rouillées, je pense qu'il sera plus économique de les changer que de tenter de les restaurer ... à voir..


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:37, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:07

Octobre 2010

Le réservoir à l'air en bon état , pas de cabosses, je le décape car idéalement j'aimerai le faire chromer...


Mais surprise...sous les pavés...la plage ! enfin l'inverse dans ce cas , et oui mastic choucroute garnie et tout et tout , et trous et trous d'ailleurs...


Euh là ya du mal....


Si je veux faire re chromer va falloir une sacré formation de tôlerie accélérée !


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:40, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:08

Novembre 2010

Démontage de la fourche :


Je fabrique un petit outil pour dévisser les cache poussières .


Au bout d'un tube ça permet d'aller tout au fond...


Là encore c'est l'effet artichaut, + de pièces à la fin qu'au début !


Les amortisseurs suivent le chemin.. On voit ici qu'il faut sortir le boulon AVANT de tenter de sortir le tube de l'amortisseur.


A la fin de la journée , le puzzle est rangé..
"Ben elle est ou la BSA ?" ... là !


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:41, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:08

Décembre 2010

J'isole les pièces qui vont devoir être re chromée , après polissage...


Et , je profite d'une journée de froid sec pour faire un peu de sablage ...


Comme ma cabine est petite ( surtout le compresseur en fait, il n'arrête pas !) et que j'ai un peu la flemme, je confie le "gros" des pièces au ferronnier du village :


Dés qu'il m'appelle pour me dire que c'est fait, je passe tout de suite les pièces au phosphatant , car la rouille vient très vite sinon.


Je peux maintenant prendre le temps de redresser , et travailler les piéces sans risque avant peinture, qui sera faite au printemps ou cet été ...


Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:45, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:09

Mars 2011 : MOTEUR !

C'est maintenant au tour du moteur d'être démonté, le cache culbuteur enlevé on peut y aller.


Coté distribution ...




Le plus dur est l'écrou en bout de vilebrequin... C'est un pas normal, avec une douille de 20 mm , un bon levier et en forçant , ça vient enfin. Notez que le vilo est bloqué par une chaine monté sur le pignon de sortie de boite, monté à l'envers sur le limiteur de couple !


Voici le fameux limiteur de couple :


La vis de maintien de l'arbre de pompe à huile s'extrait en vissant une vis dedans, avec un petit tube pour lui permettre de passer.


En serrant l'écrou la vis de maintient sort...


La voici :


Un petit arrache maison maintenue par la pince étau pas trop serrer (juste pour éviter que ça en glisse) pour le pignon, qui sort facilement (cylindrique + clavette).


Enfin je sort l'axe de pompe à huile,




Dernière édition par c11 le Sam 26 Mar 2011 - 21:48, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Sam 26 Mar 2011 - 15:10

Mars 2011 : MOTEUR ! suite

Le piston est en bon état, mais le jeux à la coupe des segments est très important ( ) . Quelques mesures permettront de voir si il faut prévoir de réaléser...

Sur la calotte du piston est inscrit :
29-23 I I ou ( 23 11 ) 1/2 M/M 0S BSA

et V30. 7/0
reste à trouver ce que ça veut dire !






Coté vilebrequin voyons le jeu latéral avant de démonter....0.7 mm c'est beaucoup..


En vertical coté baque bronze 11/100 c'est beaucoup aussi ...


Pas de probéleme pour ouvrir le carter et démonter le vilebrequin , ça sort tout seul apres la traditionnel coup de maillet pour décoler le joint.





Le vilebrequin sort aussi facilement coté roulement...


Enfin le roulement lui même, son clip de maintient :


et sa rondelle , bien abimée :


Afin de pouvoir sabler les carters, il est quand mêm préférable de retirer la pompe à huile !



c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  patricknorton1214 le Dim 27 Mar 2011 - 20:36

très intéressant ce petit reportage , on devrais faire tous de même , bientôt j’espère , j'attaque un spit , j'aimerai avoir le même courage que toi pour en faire profiter la populace

patricknorton1214

Messages : 88
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : 28 chauffours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gigi le Lun 28 Mar 2011 - 9:45

Si ça t'intéresse , je vends toujours une fourche de C11 avec les pattes de phare présentes ! C'est à dire le modèle qui cache les ressorts et porte le phare. Toi, tu as un montage "Sport" des années 70 ...Et sinon, oui, le positionnement de la bobine est le bon !
avatar
gigi

Messages : 1607
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 63
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gafauval le Lun 28 Mar 2011 - 10:21

C'est propre tout ça. On attend la suite du feuilleton avec impatience. Bravo pour les outils home made.
Francis.
avatar
gafauval

Messages : 537
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Sud Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Lun 28 Mar 2011 - 14:16

Bonjour,

Merci pour vos encouragements , puisque ça vous plait je vais continuer ! je ne promet pas d'être hyper régulier car c'est tout de meme un peu contraignant, mais toutes ces photos et vos commentaires me seront utiles au remontage !

concernant les besoins en pièces je vais attendre d'avoir fait le bilan complet car à défaut de sponsor il faudra forcément faire qq choix , mais je note la proposition .

Je sais qu'il va déja falloir trouver une dynamo et peut etre un réservoir....

Pour le moment j'hésite un peu entre la refaire le plus proche possible de l'origine ou prendre un peu + de liberté .. L'un des choix sera celui du réservoir : refaire le mien qui est vraiment défoncé , mais dans le mesure ou je ne pense pas pouvoir obtenir une tôle parfaite sans mastic il faudra peindre et non chromer , ou bien trouver un réservoir en état ( sans mastic ...) ( j'en ai vu des neuf sur ebay venant d'indes..) et faire chromer... on verra, chaque chose en son temps, mais les idées sont bonnes à prendre...

26 & 27 Mars 2011 : Piston et Vilebrequin

Après mesure au comparateur d'intérieur , mon cylindre fait 63.5 , et n'a pas de marque d'usure.

Le piston me semble usé : Diamètre : 63.15 - 63.24 - 63.37


Le jeu à la coupe des segments varie de 0.8 à 1.3 mm !!

Le jeu cylindre piston est de 0.13

Si un ré-alésage ne me semble pas nécessaire , le changement du piston s'impose. D'apres ce que je comprend il me faudrait celui ci :

PISTON +0.02

C'est ça ?


Voyons maintenant un peu plus bas :



La bielle ayant du jeu en vertical ( pas facile à sentir , mais y'en a !) il faut démonter le vilebrequin.

Apres avoir mesurer la largeur du vilebrequin 67.45 mm coté maneton, 67.43 à l'opposé , je débloque l'écrou du maneton ( douille 28 mm)

Le serre joint empeche la clé de glisser.


Je fabrique un petit écarteur avec deux écrou de 8 sur un boulon...


La partie qui dépasse du boulon est coupée, le reste est placé entre les joues du vilebrequin.

En dévissant avec 2 clés de 13 on écarte...


Voila , la tête de bielle et ses 15 galets diam 1/4'' long 1/2 '' ( 6.35 * 12 .7 mm)







Savez vous ou trouve t on ces galets ??


Dernière édition par c11 le Lun 28 Mar 2011 - 15:31, édité 1 fois

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  rollmops le Lun 28 Mar 2011 - 14:26

un trait de pointe à tracer bien d'équerre sur la périphérie des masses avant de séparer Idea
ça fait bien gagner du temps et de la précision au réassemblage
avatar
rollmops

Messages : 193
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 77
Localisation : les hauts de France, lalalère ,,,,,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gigi le Lun 28 Mar 2011 - 14:33

http://www.alpha-bearings.com/Big%20end%20Catalogue/BSA70-250.htm

Essaie de voir s'ils vendent les galets seuls, là ils proposent des manetons complets ...
avatar
gigi

Messages : 1607
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 63
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Lun 28 Mar 2011 - 15:27

Je te rassure rollmops, le trait à l'équerre avant démontage c'est fait !

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Lun 4 Avr 2011 - 20:00

03 Avril : Culasse et soupapes

Je continue le démontage, un serre-joint et une petite pièce "faite maison" font office de leve soupape.


Première surprise, cette rondelle sous le ressort coté échappement...


Apres avoir enlevé les ressorts , je mesure le jeu "latérale" des soupapes dans leur guide. La valeur ne veut pas dire grand chose mais ça donne quand même une idée de l'usure :

Verdict : Échappement


Et admission :


Conclusion : heu ... ben faut changer guides + soupapes non ?

Une photo supplémentaire pour noter la présence de ses 2 rondelles;


Vu coté chambre voici l'état des sièges :


Enfin , suite à une remarque d'un membre du forum , je reprend la cloche d'embrayage , et effectivement , c'est pas d'origine !







On dirait une couronne de Mob soudée sur la cloche. Mais cette réparation est assez bien réalisée quand même ...

Voilà le reste du week end c'était pour rouler et profiter du soleil avec ma petite 125 Terrot !


c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Lun 11 Avr 2011 - 20:13

Sans réponse d'alpha bearing depuis 1 semaine.... Savez vous si ils répondent aux mail ?!!

Bon de toute façon j'ai de quoi m'occuper...

10 Avril : Préparation avant peinture...

Profitant du soleil , je sors toutes les pièces devant être peinte.

Le sablage donnait un état de surface rugueux, je ponce toutes les pièces à la toile émeri 00. Puis comme elles n'avaient pas étés laver depuis le sablage, rinçage à grandes eaux, et séchage. Je sépare les pièces qui vont nécessiter un peu de tôlerie ( bosses et creux ..) de celles qui peuvent être peinte sans autre préparations.


Je ressort mon sac de sable et le petit marteau à planer et en avant la musique !


Pour varier les plaisirs je fais un peu de polissage ...


c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  jean-luc le Lun 11 Avr 2011 - 21:51

Un feuilleton comme ça, c'est mieux que plus belle la vie !
avatar
jean-luc
Admin

Messages : 1922
Date d'inscription : 28/11/2007
Age : 61
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  c11 le Jeu 21 Avr 2011 - 19:55

17 Avril : ça continue...

Toujours pas de réponse aux mails d'Alpha Bearing pour les rouleaux de tête de bielle, ni de Peters Bearing... je vais tenter de téléphoner ...

J'ai eu pas mal de difficultés pour sortir le roulement de roue arrière, il a fallut plusieurs chauffes et quelques coups de maillet...




C'est pas trés spectaculaire mais ça fait partie du boulot, polissage ,


Débosselage ...


Mastic..


Je commence aussi à penser à la peinture, bien sûr il y aura du noir mais la principale question est pour le réservoir. Le mien n'étant pas chromable, car trop cabossé, je devrais forcement avec recours à du mastic, je pense au beige et bleu.

J'ai lu dans le bouquin de Roy Bacon, "BSA Singles restoration" p262 que durant l'année 1951, la C11 était passé de bleu à beige au lieu de bleu et chrome , avec les jantes couleur argent mate .

Qui aurait une photo avec ces couleurs ?

J'ai trouvé ces ref RAL sont elles correctes ?

c11

Messages : 113
Date d'inscription : 02/03/2011
Localisation : Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.motos-et-passions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  vince le Jeu 21 Avr 2011 - 20:29

Je doit avoir ,les numeros de réference du bleu ,au garage si je les retrouve, je te fait passer.Attention c est le bleu qui aller avec le chrome j espere que c est le meme qui va avec le beige...

avatar
vince

Messages : 31
Date d'inscription : 20/10/2010
Age : 56
Localisation : chateauneuf du rhone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  gigi le Ven 22 Avr 2011 - 9:03

j'ai eu une ZC 11 rigide il y a bien longtemps, c'était une 49, bleue et chrome , le bleu est celui correspondant au Himmelblau . Le lichtblau correspond plus au bleu saphir postérieur ...
Bonne continuation !
avatar
gigi

Messages : 1607
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 63
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire restauration C11 1950

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum