Restauration de mon A7 (1954)

Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Restauration de mon A7 (1954)

Message  asstech le Jeu 17 Mar 2016 - 21:23

30 ans qu'elle attend dans le fond du sous-sol Embarassed

La place se libérant vers l'entrée, je vais pouvoir commencer à m'occuper d'elle Smile

Quelques travaux de tuyauterie à terminer, et elle aura toute une table pour exhiber sa mécanique sans crainte  Laughing

Son moteur est entreposé démonté depuis 30ans Sleep , mais huilé et graissé.

Et je vais pouvoir étaler les pièces pour faire un inventaire et un montage à blanc pour vérifier si tout est là et en bon état.

Cachée par sa cousine française (500 Magnat-Debon) qui n'est là que depuis 18 ans Neutral elle est un peu tristounette d'aspect.

Du gros nettoyage à prévoir avant de commencer.

Un peu timide, elle se cache :

Restauration de mon A7 (1954) Md_a710


Pas le choix, montre toi :

Restauration de mon A7 (1954) A710

Ce n'est que le début d'une nouvelle aventure, et il va falloir être patient avant de rouler avec Crying or Very sad

Mais sa cousine américaine est là pour compenser lol!

asstech

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : Le Val David / Evreux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  asstech le Mer 7 Sep 2016 - 13:45

En attendant d'améliorer l'espace de travail dans le garage, j'ai enfin commencé le remontage à blanc de mon super puzzle en 3D scratch
Moteur entièrement démonté "provisoirement" à l'époque, il reprend forme.
Sans les soupapes ni les bielles/pistons, là c'est complet.
Ensuite, un remontage dans le cadre pour terminer le point sur la boulonnerie et le reste des pièces silent
Je pourrai enfin faire un dossier photos démontage, ce qui était moins évident il y a 30 ans Rolling Eyes
Le plus intéressant pourra alors commencer.

Restauration de mon A7 (1954) Moteur10

asstech

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : Le Val David / Evreux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  asstech le Ven 28 Avr 2017 - 11:50

Le temps passe trop vite, dernier message le 7 sept 2016 Shocked
Gros jeu vilebrequin du côté bague, pareil pour les têtes de bielle, une petite marche bien sensible en haut des cylindres, la culasse semble être en bon état, mais il y aura des frais pour le reste du moteur Crying or Very sad
La machine n'est pas vraiment en état pour une remise en route rapide Rolling Eyes
Pour me consoler, j'ai commencé à ouvrir le moteur de ma 500 Magnat-Debon, moteur nickel sauf un gros jeu à la tête de bielle  Neutral
Même combat pour les deux machines, ça sort de mon domaine de compétence, plus qu'à sous traiter, mais bonjour les pépettes pale
Heureusement que j'ai le temps lol!

asstech

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : Le Val David / Evreux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  coco37 le Sam 29 Avr 2017 - 21:59

Bonjour,

il y a pas mal de boulot sur les deux machines.
Si tu démontes les deux en même temps tu risques de mélanger les pièces. lol!

J'ai pris un peu d'avance sur toi pour la BSA A7.

Bon courage.

@+JM.
coco37
coco37

Messages : 439
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Huismes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  asstech le Mer 3 Mai 2017 - 14:04

Je me pose quelques questions sur mes pistons et bielles :

Sur les pistons, on devine le sigle BSA, un marquage 67/461 et FRONT.
Je pense avoir trouvé pour le premier et le dernier  Very Happy
Pour ce qui des jupes du piston, je trouve ça un peu sophistiqué pour une A7 standard  Question

Restauration de mon A7 (1954) Calott11

Restauration de mon A7 (1954) Cote-p12

Restauration de mon A7 (1954) Front-12

A l'intérieur, on retrouve aussi des marquages, et on remarque les traces du tournage intérieur effectué dans le bas des pistons  Shocked

Restauration de mon A7 (1954) Marqua11

Restauration de mon A7 (1954) Marqua10

Pour les bielles, elles ont le même marquage, alors que celle qui était à gauche a bien le fameux perçage pour l'huile  Neutral

Restauration de mon A7 (1954) Marqua12

Restauration de mon A7 (1954) Trou-b10

Sur le Haynes que j'avais récupéré avec la machine il y a  Embarassed , je suis sensé avoir des numéros différents  confused

Restauration de mon A7 (1954) Haynes10

Et histoire d'en rajouter un peu, ils disent eux que le perçage ajouté, c'est pour améliorer le graissage au niveau tête de bielle Laughing

Mais le principal, c'est que le moteur soit content...

asstech

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : Le Val David / Evreux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  gigi le Mer 3 Mai 2017 - 16:46

A mon avis plutôt que de faire deux moules de fonderie , ils ont simplifié: d'ailleurs le numéro porté par tes bielles n'est celui d'aucunes des deux références ...

Donc , une bielle gauche, c'est une bielle droite avec un trou qui envoie de l'huile sur l'arbre à cames et les jupes de pistons ... cheers
gigi
gigi

Messages : 1975
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 65
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...ou le bas des Hauts de France , c'est comme on veut ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  STAR TWIN le Mer 3 Mai 2017 - 18:04

Intéressante info concernant le perçage de la bielle gauche, mais aucun détail sur la modification du circuit de graissage en 1951 qui est à l'origine de cette particularité. Dommage. Je note qu'il s'est produit le même scénario pour les A65 alors que le moteur ne semble pas avoir subit des modifications fondamentales, sauf le débit de la pompe à huile qui a augmenté au moins deux fois à ma connaissance.

L'article ne dit pas que le perçage a pour but d'améliorer le graissage de la bielle gauche, mais qu'en cas d'inversion c'est la gauche qui casse. Il faut plutôt en déduire que dans cette situation l'huile préfère s'échapper par la bielle droite percée au détriment du graissage de celle de gauche.

Pas mals les pistons fendus en bas de la jupe, c'est peut-être pour éviter les serrages sur ce moteur à culasse fonte qui doit bien chauffer par moments. Si les cylindres sont encore utilisables tels quels les pistons pourraient reprendre du service après les vérifications d'usage. Ne pas oublier que l'alliage utilisé par l'usine était à faible dilatation, et que les pistons BSA étaient bien plus légers que les adaptables.  J'ai acheté des pistons  NOS de A65 chez SRM et je sens bien la différence avec les Hepolite sans avoir besoin d'une balance. Ce qui ne veut pas dire que les Hepolite sont des mauvais pistons mais qu'il faut revoir l'équilibrage.

STAR TWIN

Messages : 1409
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  coco37 le Mer 3 Mai 2017 - 19:24

Bonjour,

Sur mon A7 j'ai les mêmes bielles avec les même références, pas de problème.

L'usinage à l'intérieur de la jupe du piston est normal.
La rainure avec le trou qui est là pour empêcher la fissure n'est pas d'origine je pense. No
Cette fente a dû être faite pour éviter le serrage qui arrive souvent sur ces bêtes.

@+JM.
coco37
coco37

Messages : 439
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Huismes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  jean-luc le Mer 3 Mai 2017 - 20:03

coco37 a écrit:Bonjour,

Sur mon A7 j'ai les mêmes bielles avec les même références, pas de problème.

L'usinage à l'intérieur de la jupe du piston est normal.
La rainure avec le trou qui est là pour empêcher la fissure n'est pas d'origine je pense. No
Cette fente a dû être faite pour éviter le serrage qui arrive souvent sur ces bêtes.

@+JM.

Si , c 'est d'origine normalement sur les pistons " split skirt"
Etonnant, non ?
http://www.a7a10.net/forum/index.php?topic=8377.0
jean-luc
jean-luc
Admin

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/11/2007
Age : 63
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  coco37 le Mer 3 Mai 2017 - 22:02

Si , c 'est d'origine normalement sur les pistons " split skirt"
Etonnant, non ?

Je ne connaissais pas ce genre de piston. No

@+JM.
coco37
coco37

Messages : 439
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Huismes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  asstech le Ven 5 Mai 2017 - 15:00

Pour le scoop, c'est raté.

En reprenant le Haynes en anglais technique insipide, j'ai retrouvé des informations forcement zappées  Rolling Eyes

Ça manque un peu de précision pour les dates, mais apparemment, cela semble être normal  Laughing

Si l'A10 a fait ses débuts en 1950, mon A7 de 1954 peut être sortie avec ces pistons :


Restauration de mon A7 (1954) Split-10


Et toujours dans le Haynes, on retrouve bien le même usinage piston sur le schéma de l'A10 (la jupe fendue est à l'avant) :


Restauration de mon A7 (1954) Split-11

Sinon, quelqu'un a une idée sur le marquage 67/461  Question

En final, pour une circonférence d'environ 21cm pour le piston A7, la calotte est reliée à la jupe par seulement 3,5 cm de métal de chaque côté Surprised

Mais bon, tant que ça tourne lol!

asstech

Messages : 8
Date d'inscription : 16/03/2016
Localisation : Le Val David / Evreux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  single malt le Ven 5 Mai 2017 - 15:37

67-461 cote std pour ce type de piston.

Pour les pistons à jupe fendue c'est banal chez BSA dans les années 50 même les monos étaient montés comme ça!
voir service sheets 704
single malt
single malt

Messages : 2250
Date d'inscription : 02/12/2007
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  single malt le Ven 5 Mai 2017 - 15:38

single malt
single malt

Messages : 2250
Date d'inscription : 02/12/2007
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Restauration de mon A7 (1954) Empty Re: Restauration de mon A7 (1954)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum