BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  larosaie le Lun 5 Juin 2017 - 10:43

Bonjour,

Cette bague tournante est bien raccordée à la HT, et le retour à la masse par le petit charbon coté pignon d'entrainement.

Les roulements sont en général isolés pour éviter que le retour de masse se fasse par là et l'amorçage entre billes et la bande de roulement.

On voit bien la liaison qui doit être établie entre ce distributeur et l'enroulement HT par le petit trou sur le coté de la photo ci dessous.

avatar
larosaie

Messages : 232
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  PhLoutrel le Lun 5 Juin 2017 - 17:39

Merci  larosaie
je comprends un peu mieux comment ça marche, tellement plus complexe ( à comprendre et à démonter/remonter) qu'un brave allumeur + batterie! Mad
e p

Remontage de la chaîne primaire avec fil de fer pas très politiquement correct mais efficace!



Repose de circlips de piston en toute sérénité grâce au champs opératoire Wink
avatar
PhLoutrel

Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 75
Localisation : Rueil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  PhLoutrel le Mer 7 Juin 2017 - 20:55




L'oeil extrêmement avisé de Jivaro a remarqué que cette chaîne était à inverser pour que le maillon tirant soit le maillon étroit et non le maillon large comme ici!!!
Je me coucherai moins bête ce soir Smile  




Pour faire rougir le joint de culasse (le rendant ainsi plus souple) oublier le Soudogaz, tout à fait insuffisant (comme dans la plus part des cas d'ailleurs, sauf pour les crèmes caramel).
Un coup de chalumeau oxy-acétylénique fait le boulot.

Je galère avec ces bricolages à base de Serflex et boites de thon... Embarassed
Mon splendide collier à segments Facom, OK pour une auto ne sert strictement à rien ici: en admettant qu'il ne soit pas trop haut, impossible à retirer ensuite...
avatar
PhLoutrel

Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 75
Localisation : Rueil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  STAR TWIN le Mer 7 Juin 2017 - 22:04

Ca marche très bien avec des bandes de tôle taillées dans des pots de peinture. Tes colliers sont beaucoup trop gros, il s'en vend des plus minces en grande surface brico qui s'enroulent mieux autour des pistons.

STAR TWIN

Messages : 783
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  PhLoutrel le Jeu 8 Juin 2017 - 21:08




Détail de la subtilité sur les maillons


STAR TWIN
Finalement en utilisant un ancien collier pour auto, découpé à la disqueuse ,  + un Serflex, les segments acceptent de rentrer dans le cylindre



Ca c'est la partie facile du réglage de l'avance!
Bien plus délicat: serrer l’écrou prisonnier (auto extracteur) sur le cone de l'axe de la magneto SANS faire tourner cet axe...
Existe-t-il une Voie Royale ou dois-je persévérer dans la galère?
avatar
PhLoutrel

Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 75
Localisation : Rueil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  STAR TWIN le Jeu 8 Juin 2017 - 21:36

On peut utiliser tout ce qui fait l'affaire, y compris une bande taillée dans un bidon de pétrole de chauffage qui aurait l'avantage de ne pas agresser l'alliage des pistons et accessoirement de se remettre à plat après la dépose du collier ce qui faciliterait sa dépose. Jamais essayé mais à voir.  Y en a même qui passent les segments sans outil, uniquement en pressant avec les doigts. Jamais essayé.

STAR TWIN

Messages : 783
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  PhLoutrel le Lun 12 Juin 2017 - 16:46



En fait je galérais par naïveté, ayant cru  que la plaque et rondelle ouverte sous l'écrou étaient "optionnels"....


Une fois les deux montés, le reglage se passe bien en notant toutefois que le pignon en Celeron ne s’emboîte pas tout à fait à fond: ses dents dépassant  de 1 mm environ celles du   pignon intermédiaire.
J'espère que cela est tolérable car je vois mal comment enfoncer plus ce pignon de magneto.

L'avance maxi correspond à environ 6 mm sur un diamètre de 62 mm  donc un périmètre de 195 mm pour 360°.
Ces 6 mm  correspondent à 360°*6/195= 11° d'avance  arbre à cames soit 22° d'avance vilo.




Petite astuce quand on est seul pour caler la magneto: le décollement des vis est détecté par la chute de la  pince auto-serrante.
Et pendant que l'on  est sur le sujet  des pignons voici la  formule pour calculer le nombre de tours de vilo pour aligner les 3 repères des dents de pignons:

Nvilo = 22 dents
Ninter = 49 dents pignon intermédiaire
NAàC = 44 dents
Quelque soit Ninter, on voit que ratio 44/22 = 2 garantit que le vilo fait 2 tours quand l'AàC en fait 1.

Partant des repères des dents en position, il faut tourner d'un certain nombre de tours  Tvilo  pour retrouver l'alignement.

A Tvilo correspond Tinter, tel que

Tvilo*22 = Tinter *49

49 n'étant pas divisible par 22, il n'y a que la solution Tvilo = 49  et Tinter = 22 pour satisfaire l'égalité du nombre de dents défilées:


49*22 = 22*49

Autrement dit,  à partir de la position repère il faut 49 tours de vilo pour la retrouver...c'est le pire des cas

En moyenne cela fait encore 25 tours de vilo ...


A-t-on une idée du couple de serrage de la culasse? Je n'ai pas trouvé de chiffre dans la littérature


Dernière édition par PhLoutrel le Sam 17 Juin 2017 - 10:07, édité 1 fois
avatar
PhLoutrel

Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 75
Localisation : Rueil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  larosaie le Lun 12 Juin 2017 - 18:47

Bonjour,

Pour caler l'avance d'un allumage à rupteurs, j'utilise un appareil appelé ruptomètre.

cet appareil est décrit dans le sujet du lien ci dessous. lorsque les vis s'ouvrent, il y a un signal sonore et l'allumage de la LED.

Cet appareil est très pratique et très précis car entre un rupteur ouvert avec en parallèle le primaire de la bobine de 1 à 3 ohms et un rupteur fermé la résistance à l'ohmmètre est pratiquement identique. Je m'en sert pour caler les allumages de mobylette.

Merci à ZIBUTH27.

http://www.hackerschicken.eu/www/electric/ruptometre.pdf
avatar
larosaie

Messages : 232
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  PATRICK LR le Lun 12 Juin 2017 - 19:22

j'utilise un appareil de ce type , imparable !
avatar
PATRICK LR

Messages : 142
Date d'inscription : 07/02/2009
Age : 56
Localisation : la rochelle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  PhLoutrel le Lun 12 Juin 2017 - 20:42

larosaie
merci pour cette bonne idée que j'ai envie de réaliser mais avec un Arduino qui génère  le signal et avec sa Led incorporée afficher une variation via son convertisseur analogique /numérique.
L'avantage serait de réduire à 2 ou 3 le nombre de composants...
Y'a plus qu'à Smile
avatar
PhLoutrel

Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 75
Localisation : Rueil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  single malt le Mar 13 Juin 2017 - 0:04

voila un plan pour fabriquer un magneto timing sans arduino


avatar
single malt

Messages : 1769
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  STAR TWIN le Mar 13 Juin 2017 - 8:02

Faut-il un marteau pilon pour casser une noisette ?



J'avais calé la Norton au papier Job, à l'ancienne.  Jamais de problème. Pour les A65 c'est encore plus simple du fait que j'ai prévu un boîtier d'assistance avec LED incorporée qui donne directement le point de rupture.

STAR TWIN

Messages : 783
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  single malt le Mar 13 Juin 2017 - 10:06

perso je cale mes magnétos avec du papier cigarette le Zouave , une vieille habitude, pour le réglage comme sur le croquis tu t'assois dessus ça ne peut pas fonctionner, sur une magnéto la rupture n'est pas franche.
c'est une variation ohmique de la résistance d'o'u la nécessité d'avoir un appareil sensible électronique.
avatar
single malt

Messages : 1769
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  gigi le Mar 13 Juin 2017 - 10:07

Je ne travaille qu'avec du Zouave jaune .... Suspect

Ou alors , faudrait me fabriquer un dispositif électronique couplé avec un klaqueson italien qui joue "L'Internationale" quand les vis s'ouvrent What a Face
avatar
gigi

Messages : 1646
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 63
Localisation : Le pays de la betterave, mais plus haut...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  single malt le Mar 13 Juin 2017 - 11:30

en ce qui concerne la courbe d'avance des magnétos.

http://www.brightsparkmagnetos.com/library/LucasATDspecifications.htm
avatar
single malt

Messages : 1769
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  STAR TWIN le Mar 13 Juin 2017 - 13:18

Sauf erreur de compréhension, les rupteurs jouent le même rôle que pour l'allumage batterie/bobine, seule change la source d'énergie.  On a donc bien tous les composants de base, à savoir contacts fixe/mobile, une came qui décolle le contact mobile ce qui a pour effet d'interrompre le primaire. La rupture pas franche je connais, ce sont les contacts HS.

STAR TWIN

Messages : 783
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  single malt le Mar 13 Juin 2017 - 15:20


avatar
single malt

Messages : 1769
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  STAR TWIN le Mar 13 Juin 2017 - 18:00

Ok.  Je ne connais pas bien l'allumage par magnéto (ni l'électronique), mais je ne demande qu'à apprendre.  Si je comprends bien, avec le mode de branchement indiqué sur le croquis, et vu que sur cette machine le + est à la masse, en ouverture l'ampoule va chercher la masse par l'enroulement primaire de la magnéto via le contact mobile ?

STAR TWIN

Messages : 783
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  larosaie le Mar 13 Juin 2017 - 18:58

Bonjour,

Je ne pense pas qu'une magnéto soit avec plus ou moins à la masse, elle délivre de l'alternatif et est autonome, qu'importe le branchement de la batterie.
l'appareil, dont j'ai donné le lien, le ruptomètre, est fait pour un allumage sans alimentation, surtout pas un batterie bobine ou alors sans le contact de mis. Il est donc idéal pour une magnéto ou un volant magnétique.
avatar
larosaie

Messages : 232
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  rollmops le Mar 13 Juin 2017 - 21:07

j'ai un "magneto timing detector"
on la décalerai presque par plaisir Embarassed
un régal de faire ou re-faire le calage
avatar
rollmops

Messages : 232
Date d'inscription : 10/08/2009
Age : 78
Localisation : les hauts de France, lalalère ,,,,,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  single malt le Mar 13 Juin 2017 - 21:46

l'appareil, dont j'ai donné le lien, le ruptomètre, est fait pour un allumage sans alimentation

c'est juste pour les magnétos ou volants maléfiques , une magnéto est une forme de volant magnétique,à préciser que le ruptomètre et le détector timing sont alimentés par pile.... ou face Cool
avatar
single malt

Messages : 1769
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  Zebulon le Mar 13 Juin 2017 - 23:14

gigi a écrit:Je ne travaille qu'avec du Zouave jaune .... Suspect

Ou alors , faudrait me fabriquer un dispositif électronique couplé avec un klaqueson italien qui joue "L'Internationale" quand les vis s'ouvrent What a Face


L'OCB est beaucoup plus fin pour ce genre de reglage clown
avatar
Zebulon

Messages : 782
Date d'inscription : 28/11/2009
Localisation : Le pays de la betterave

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  STAR TWIN le Mer 14 Juin 2017 - 8:35

C'est quand même rigolo de devoir faire appel à un appareil électronique pour caler un allumage par magnéto. Je déduis que contrairement à l'allumage classique, à l'arrêt le primaire d'une magnéto est toujours relié à la masse. Pour que le système de la Fig B83 fonctionne, il faudrait pouvoir isoler le contact mobile ce qui est n'est probablement pas simple par construction.

STAR TWIN

Messages : 783
Date d'inscription : 06/08/2015
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  larosaie le Mer 14 Juin 2017 - 10:18

Bonjour,

L'appareil électronique génère une fréquence élevée, ce qui a pour effet d'avoir une impédance élevée par rapport à la résistance ohmique de l'enroulement primaire, ceci permet de discriminer une résistance faible lorsque le contact est fermé d'une impédance élevée lorsqu'il est ouvert.

Ce type de boitier on été fabriqué par VAR pour les concessionnaires MOTOBECANE dans les années 1960.

avatar
larosaie

Messages : 232
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : bretagne ( 56 )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  single malt le Mer 14 Juin 2017 - 10:54

joli !!! et en plus on peut contrôler le secondaire cheers
avatar
single malt

Messages : 1769
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 62
Localisation : loch Lomond

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BSA 650 Golden Flash 1957, restauration

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum